Feux d'artifice : comment éviter l'afflux du public ?

C'est un casse-tête pour les autorités sanitaires : la gestion de la foule lors des feux d'artifice ce lundi et ce mardi 14 juillet 2020. Si beaucoup de villes ont annulé leur spectacle pyrotechnique, d'autres ont préféré adapter leur dispositif pour permettre à la population de profiter du spectacle tout en évitant les rassemblements massifs.

france 3

Cette année encore, pour la fête nationale, la tour Eiffel resplendira de mille feux. Mais là où d'ordinaire se regroupent jusqu'à 1 million de personnes, le spectacle grandiose ne sera cette fois visible que de loin. Le public ne pourra pas accéder à une vaste zone allant du Trocadéro jusqu'au Champ de Mars pour éviter les regroupements. "L'idée, c'est de ne pas venir. Si vous venez sur place, vous ne verrez pas le feu d'artifice. Surtout, il ne faut pas qu'il y ait trop de monde pour ne pas s'entasser. Il vaut mieux rester chez soi pour le regarder à la télé", explique Frédéric Hoquart, adjoint en charge du tourisme et de la vie nocturne à la mairie de Paris.

90% des feux d'artifice annulés

Ce dispositif va-t-il dissuader les Parisiens ? Les avis divergent. Cette année, pour cause de Covid, 90% des feux d'artifice sont annulés. À l'exception de Paris, toutes les grandes villes y ont renoncé. Seuls des villages ou petites communes l'ont maintenu. À Saverne (Bas-Rhin), pour éviter la foule, le feu d'artifice sera tiré d'un lieu tenu secret. Les habitants ne seront prévenus que quelques minutes avant par des tirs de fusées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un feu d\'artifice tiré devant la tour Eiffel, à Paris, le 14 juillet 2019. 
Un feu d'artifice tiré devant la tour Eiffel, à Paris, le 14 juillet 2019.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)