14 juillet : une fête sans feux d'artifice dans de nombreuses communes

La mairie de Paris a annoncé le maintien du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet, mais ce n'est pas le cas pour toutes les communes. Plusieurs villes ont choisi d'annuler leur spectacle pyrotechnique. Un coup dur pour les professionnels du secteur, qui tirent l'essentiel de leurs revenus pendant la période estivale. 

France 2

Des explosions de couleurs dans le ciel et des foules émerveillées jusqu'au bouquet final : à chaque 14 juillet, c'est le spectacle immanquable. Mais en raison de la crise sanitaire, les feux d'artifice ne seront pas de la fête cette année dans de nombreuses villes. "Tout le matériel est prêt. Normalement, cette pièce devrait être vide à cette période de l'année", se désole Philippe Hollebecq, gérant d'une société de feux d'artifice, devant son stock d'engins pyrotechniques. 

10 fois moins de feux d'artifice que l'an dernier

20 feux d'artifice sont prévus cette année, c'est dix fois moins que l'an dernier. Les annulations des mairies se succèdent. Un coup dur car les feux du 14 juillet représentent 80% du chiffre d'affaires du secteur. "C'est un peu frustrant car il y a deux poids, deux mesures. Soit on interdit tout, soit on autorise. On ne peut pas dire : 'La fête de la musique peut avoir lieu mais pas les feux d'artifice'", peste Philippe Hollebecq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des feux d\'artifice tirés aux abords de la tour Eiffel, le 14 juillet 2019. 
Des feux d'artifice tirés aux abords de la tour Eiffel, le 14 juillet 2019.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)