14 juillet : la traditionnelle allocution présidentielle

À l’initiative de Valéry Giscard d'Estaing, le président de la République a pris pour habitude de s’exprimer le 14 juillet. L’occasion de célébrer des moments d’histoire marquants.

FRANCEINFO

Le 14 juillet représente le jour de fête nationale en France, mais ce n’est pas la seule tradition qui dure avec le temps. Depuis plusieurs dizaines d’années, c’est devenu l’occasion pour le président de la République de prendre la parole. Cela a démarré durant le quinquennat de Valéry Giscard d'Estaing. François Mitterrand en avait, lui, profité pour célébrer l’anniversaire du bi-centenaire de la révolution française. Seul Nicolas Sarkozy avait décidé de ne plus respecter cette tradition.

Ambiance sportive avec Jacques Chirac

Cette prise de parole présidentielle est souvent dépendante de l’actualité du moment. Le 14 juillet 1998, deux jours après avoir remporté la coupe du monde de football, les joueurs de l’équipe de France sont reçus par le président de l’époque Jacques Chirac. En 2004, c’est sur un ton beaucoup plus ferme qu’il choisit de recadrer son ministre des Finances de l’époque, un certain Nicolas Sarkozy. "Je décide et il exécute", avait-il insisté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron pendant un discours, le 15 juillet 2019 à Belgrade, en Serbie.
Emmanuel Macron pendant un discours, le 15 juillet 2019 à Belgrade, en Serbie. (LUDOVIC MARIN / AFP)