Football : retour sur le 12 mai 1976 avec l'AS Saint-Etienne

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 12/10/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La défaite qu'a vécue l'AS Saint-Etienne le 12 mai 1976 fait partie de l'histoire du club. Les Verts s'inclinaient en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions face au Bayern Munich. La tête de Jacques Santini et la frappe de Dominique Bathenay s'étaient écrasées sur des poteaux carrés.

1976. Saint-Etienne affronte à Glasgow le Bayern de Munich. A deux reprises, les Verts manquent de marquer. Le ballon ne rentre pas. La faute aux poteaux carrés ? Hervé était sur le terrain et se souvient de ces cages d'une autre époque.

Ça nous a étonnés, ces poteaux carrés. On revenait en arrière.

37 ans après, le club rachète ces poteaux.

Ils sont authentiques.

20.000 euros pour ces reliques d'un match d'anthologie.

L'histoire s'est mal terminée, mais dans une ambiance extraordinaire.

A Saint-Etienne, les supporters, de tous âges, n'ont pas oublié.

Je vous dis "poteau carré", vous dites quoi.

Glasgow. Avec des poteaux ronds, on aurait peut-être été champions.

Ce restaurateur en a même fait un concept. Les poteaux carrés, un rêve brise, mais aussi une aventure collective.

Pour certains, c'est synonyme de défaite. Pour moi, c'est un bon souvenir. C'est tout l'historique du club, ces grandes années des Verts, à l'épopée stephanoise.

Les poteaux seront bientôt exposes dans un musée. Supporters ou anciens joueurs, ils iront s'y recueillir.

On va les voir, et peut-être filer un coup de pied dedans.

En 1976, les Verts défilaient sur les Champs-Elysées, malgré la défaite, 1 à 0. Ils ont perdu le match, mais conquis les foules.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==