Fièvre Ebola : le point sur l'épidémie

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 30/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'armée est au centre de la polémique. Elle est aussi première victime.

En Sierra Leone, les autorités ne cachent pas leur inquiétude face à la propagation du virus Ebola. Selon Médecins Sans Frontières, l'épidémie est hors de contrôle et risque d'empirer, voire même de toucher de nouveaux pays. Le responsable d'un des principaux centres de traitement en Afrique a, lui-même, contracté la maladie. Il est décédé hier après-midi.

Dans cet hôpital de Sierra Leone, le Dr Kahn a soigné des dizaines de patients atteints d'Ebola, avant d'être contaminé à son tour. Il est mort hier et le voici le mois dernier.

C'est une maladie que tout le monde peut attraper, mais si seulement les gens écoutaient bien nos conseils, ils pourraient briser la chaîne de transmission.

Une transmission de plus en plus difficile à arrêter. L'épidémie est partie de Guinée Conakry où 319 personnes sont mortes Elle s'est répandue au Liberia avec 120 décès et à la Sierra Leone, 224. Au Nigeria, un cas probable vient d'être signalé à Lagos, une ville de 21 millions d'habitants. L'épicentre dé l'épidémie se trouvé désormais à l'est de la Sierra Leone. Médecins Sans Frontières y a envoyé ses équipes.

Nous avons installé un centre de traitement qui est archi plein.

En Afrique de l'Ouest, le virus a contaminé au moins 1.200 personnes et fait plus de 670 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==