Feuilleton 5/5 : "L'héritage de Vauban"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 02/05/2014Durée : 00h50

Suite et fin de notre feuilleton sur les citadelles ou édifices de Vauban, l'architecte de Louis XIV. A Saint-Martin de Ré, des fortifications ont été bâties en 1681 pour protéger l'île et La Rochelle. La citadelle est devenue une prison, d'où sont partis des bagnards comme Papillon, Seznec et Dreyfus vers la Guyane.

C'est parti pour une chasse au trésor au coeur des fortifications de Saint-Martin-de-Ré.

Apparemment, c'est un message code.

Première énigme, recoller les morceaux d'un portrait.

Comment il s'appelle.

Vau. Vauban.

Vauban a imaginé la place forte de Saint-Martin. L'ingénieur militaire de Louis XIV veut protéger l'île de Ré. A quelques encablures se trouvent le port de La Rochelle et l'arsenal royal de Rochefort. Une étoile de pierre contruite en 1681, en 4 ans seulement.

Savez-vous combien de km de murs les enfants.

12 !!.

Tout le monde est d'accord.

Oui.

Une enceinte gigantesque pour accueillir tous les habitants en cas d'attaque, 16 000 Rétais à l'époque. Il faut de bonnes jambes pour tout parcourir.

Pour faire le tour, on se rend compte que c'est vraiment très long.

L'ensemble est homogène, remarquablement construit.

Guillaume est le Monsieur Vauban de la ville de Saint-Martin. Au XVIIe siècle, on redoutait les attaques des flottes anglaises et hollandaises.

Cette ouverture correspondait au passage d'une lourde chaîne. On pouvait monter ou descendre une chaîne qui barrait l'entrée du port pour se défendre d'une attaque venant de la mer.

Le génie dé Vauban, une structuré très découpée qui laisse peu de chances à l'ennemi.

Les artilleurs n'avaient pas d'angle mort. Le canon ici pouvait tirer en enfilade du bastion qui fait face. Si l'assaillant descendait dans le fossé, il était totalement à découvert et se faisait tirer dessus.

Dans la rue, on ne s'imagine pas qu'il y a tout ça derrière. C'est impressionnant.

L'autre idée de Vauban est la construction dans l'enceinte d'une citadelle aussi fortifiée. L'ingénieur veut aussi abriter les soldats car il se méfie de la population protestante de l'île de Re.

C'est l'entrée du petit port, on retrouve cette forme nulle part ailleurs, une sorte de pince de crabe qui protégeait les petites embarcations qui ravitaillaient en cas d'attaque.

La citadelle devient rapidement une prison et une escale pour les bagnards jusqu'en 1938 avant l'exil en Guyane par bateau. Les plus célèbres, Papillon, Seznec ou Dreyfus. Aujourd'hui, c'est une maison centrale qui accueille entre 400 et 500 détenus purgeant de lourdes peines. Pour les touristes, Saint-Martin-de-Ré reste la ville fortifiée de Vauban avec ses portes parfaitement conservées.

"L'héritage de Vauban", un feuilleton signé Anne Guillé-Epée, Alain Darrigrand et Laurent Rouvray.

Le JT
Les autres sujets du JT