Feuilleton 4/5 : "Les 4L du désert"

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 27/02/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La suite de notre feuilleton maintenant. Cette semaine, nous suivons les concurrents d'un raid en 4L qui traverse le désert marocain. Musique.

Finies les dunes de Merzouga, la levée de camp est définitive. Les 3 000 étudiants vont devoir se débrouiller dans le désert en totale autonomie. Céline et Stéphanie ont un problème avec leur jerrican d'essence.

Le bouchon n'a pas été refermé comme il faut, ça fuit. On n'arrive plus à garder toute l'essence dans le jerrican. On est obligées d'avoir une petite réserve en plus.

Le réservoir des garçons s'est fendu, il faut le remplacer.

On est en train de mettre un réservoir neuf. On a deux vis à mettre, la plaque à remettre et refaire le plein.

Pour gagner du temps, Léo remplit déjà le réservoir alors que Max n'a pas encore fixé le dernier écrou. Chacun peut s'engager sur 650 km de trajet, jusqu'à Marrakech en deux jours. Il faudra dormir dans le désert. Les filles s'élancent en premier pour parcourir le moins de km possible. Aucun GPS n'est autorisé, seule une carte, un livre de route et une boussole. Céline et Stéphanie s'éloignent de leur voiture pour éviter les interférences magnétiques.

C'est pour voir si le nord.

Dans le désert, sans piste, il faut observer avant d'agir.

Le plus astucieux, c'est à droite ou à gauche.

Je pensais passer à gauche pour arriver sur l'autre trace.

Les filles s'en sortent. Le raccourci n'a pas porté chance aux garçons.

Essaie de faire un coup de marche arrière, comme un balancier. Dans mon rythme.

Il faut faire avant-arrière.

Max et Léo sont aidés par les habitants.

Cela ne sert à rien de gagner des mètres, il faut gagner des km.

Le sens sera par là, on va prendre direct 170.

Le moindre écart de calcul et les km s'accumulent pour rien. Les garçons continuent de couper la piste au plus court. Ils ont 100 km d'avance sur les filles. jouent de malchance. La plaque de protection sous la voiture accroche la route.

Si j'enlève la plaque, j'ai peur qu'elle remonte sur mes doigts. Plein de cailloux se sont coincés entre la plaque et le moteur. On tape tout le temps, on a peur d'abîmer le moteur.

A la tombée de la nuit, les voitures doivent s'arrêter. Avec de nouveaux compagnons de route, Céline et Stéphanie installent leur campement dans leur 4L. Elles ont acheté leur voiture 1000 E et rajouté des aménagements.

C'est pour faire la cuisine, le garde-manger est sur les deux côtés. Les habits sont là et là, la salle de bain est là-bas.

Hôtel 4 étoiles en plein désert! Deux matelas, deux duvets, un lit bien confortable.

Ça nous aurait pas dérangé d'être à 4 ou 5, c'est l'aventure. Quand on arrive, on est contentes du parcours fait avant et on n'a plus peur du risque.

Demain, dernière étape avant l'arrivée a Marrakech. Il leur reste 350 km à parcourir.

"Les 4 L du désert" un feuilleton signé Luc Bazizin, Jean-François Monier et Valérie Castel. La suite demain.

Louis de Funès, acteur mythique, aurait eu 100 ans cette année. Il est le sujet d'une exposition au centre culturel du CROUS à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT