Feuilleton 1/5 : "Fontainebleau, la maison des rois"

a revoir

Diffusé le 09/09/2013Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Et le seul château royal et impérial habité pendant plus de 700 ans.

Secteur 1, contrôle radio.

Reçu.

Le secteur 2.

Bien reçu.

A tous les agents, le musée est ouvert, merci à tous.

C'est ouvert ce matin-là pour les visiteurs. La journée du responsable de la sécurité a commence bien plutôt. Première inspection, à 8 heures.

Nous sommes dans les appartements du pape, bel endroit. Bel endroit, j'effectue une ronde avant l'ouverture. Je regarde si les lumières sont bien allumées, si tous les volets sont bien ouverts.

L'appartement aménagé par Napoléon 1er pour accueillir le pape Pie VII est un trésor parmi tant d'autres. Plus loin, dans la galerie renaissance, le moindre siège est un monument historique.

Il est strictement interdit de s'asseoir. Ce sont des chaises d'époque, datant de François 1er. C'est très précieux et très fragile.

Fontainebleau, un château tentaculaire, construit au fil de sept siècles. Tous les rois de France ont séjourné ici. Chacun a laisse son empreinte. Le double escalier date du XVIe siècle. Napoléon, devenu empereur, a passe dans ces murs l'essentiel de son règne. Dans la cour du château, Bernard Morin, l'un des guides, accueille un groupe de visiteurs.

Mesdames et messieurs, entrez. Ils vont découvrir les appartements prives de Napoléon 1er. Loin des regards de la cour et des grandes salles d'apparat, c'est dans ces pièces, le soir, que se retirait la famille impériale.

C'est ici qu'ils avaient leurs vies intimes.

L'intimité du souverain aiguise la curiosité des visiteurs.

Pourquoi Napoléon a dit à Joséphine de s'en aller, alors qu'ils étaient déjà mariés ? Comment cela s'est fait à l'époque.

Il veut un fils pour une nouvelle dynastie.

C'était suffisant pour annuler le mariage.

Oui, tout à fait.

L'empereur fait recette. De toutes les têtes couronnées qui ont vécu à Fontainebleau, c'est lui qui fascine les touristes.

Il y a ici une collection incroyable des appartements d'apparat, un appartement intérieur, la salle du trône.

La visite napoléonienne se termine. Dans une aile voisine, le souvenir de la reine Marie-Antoinette se ravive. Depuis six mois, Marzena restaure ce boudoir, un cadeau offert par Louis XVI à sa femme.

Le plus important c'est de préserver l'original. C'est la règle d'or de la restauration. C'est respecter le temps passe. On peut modifier l'oeuvre mais nous ne sommes pas là pour l'embellir mais pour la rendre visible pour la génération future.

Les angelots sont comme neufs. Le temps, petit à petit, ternira leur éclat. Un jour, d'autres restaurateurs devront intervenir. Pour leur faciliter la tâche, Marzena utilise uniquement de la peinture à l'eau.

On essaie d'utiliser les produits qui peuvent être facilement enlevés pour préserver l'original et ne pas laisser des traces indélébiles.

Le travail de restauration touche a sa fin. Dans quelques jours, l'échaffaudage aura disparu. Nous pourrons découvrir ce que fut à Fontainebleau le boudoir de Marie-Antoinette.

"Fontainebleau, la maison des rois", un feuilleton signé : G. Marinet, L. Krikorian, V. Castel et P. Beretta. La suite, bien sûr, demain.

Tennis : victoire très démonstrative de Serena Williams à l'US Open après avoir battu la Biélorusse Victoria Azarenka en 3 sets.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==