Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Festival de Cannes : "L'Été" de Kirill Serebrennikov a été projeté sans son réalisateur, assigné à résidence en Russie

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le réalisateur russe n'a pas pu assister jeudi 10 mai à la projection de "L'Été", son film en compétition à Cannes. La justice russe oblige le cinéaste à rester à Moscou. 

Kirill Serebrennikov n'a pas pu savourer l'accueil chaleureux réservé à Cannes à son film L'Été. L'œuvre en compétition du cinéaste russe a été projetée jeudi 10 mai sur la Croisette. Le réalisateur n'était pas présent, il est assigné à résidence à Moscou, à plus de 3 000 kilomètres du sud de la France.

Un sujet qui n'est pas polémique dans la Russie actuelle

L'Été est un hommage musical à une époque, le début des années 80, et à toutes les jeunesses insouciantes et libres. L'histoire se déroule à Leningrad, avant la Perestroïka. Deux groupes de rock, Zoopark et Kino, imitent les idoles qui les font rêver : David Bowie, Lou Reed, Iggy Pop. "L'un des personnages dont il s'est inspiré, Viktor Tsoï, est un héros national en Russie, explique Charles-Evrard Tchekhoff, le coproducteur français du film, c'est un hybride entre Johnny Hallyday et Serge Gainsbourg. Il y a un vrai culte autour de Viktor Tsoï, donc ce n'était pas un sujet de division." 

Kirill Serebrennikov avait envie de montrer que quel que soit l'environnement, on peut être libre, on peut avoir des moments extrêmement heureux

Charles-Evrard Tchekhoff, coproducteur de "L'Été"

Le film prend parfois des allures de clip, de comédie musicale, une histoire d'amour à la Jules et Jim embrase les cœurs. Le noir et blanc souligne la mélancolie de cette jeunesse. Kirill Serebrennikov est virtuose, ses acteurs sont beaux et profonds comme des personnages de Dostoïevski. Ils vivent pleinement face à un régime absurde, ce qui évoque évidemment ce que subit le cinéaste aujourd'hui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.