Les frères Coen présideront le jury du 68e festival de Cannes

Le délégué général du festival, Thierry Frémaux, a annoncé mardi que les deux frères, habitués de la Croisette, succéderont à la réalisatrice Jane Campion. C'est la première fois que la présidence sera assurée par deux personnes.

Les frères Joel et Ethan Cohen au festival de Cannes (Alpes-Maritimes), le 19 mai 2013.
Les frères Joel et Ethan Cohen au festival de Cannes (Alpes-Maritimes), le 19 mai 2013. (REX / SIPA )

C'est une première : le festival de Cannes aura cette année une présidence bicéphale. Les cinéastes américains Joel et Ethan Coen, Palme d'or en 1991, ont été choisis, mardi 20 janvier, pour succéder à la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion à la tête du jury du festival, qui se déroulera du 13 au 24 mai 2015.

"Nous sommes très heureux de revenir à Cannes, ont réagi les cinéastes, actuellement sur le tournage de leur prochain long métrage, Hail Caesar !, avec notamment George Clooney, Christophe Lambert et Scarlett Johansson. Cannes est un festival qui, dès le début de notre carrière, a toujours joué un rôle important pour nous. Et être présidents du jury, cette année à Cannes, est d'autant plus un honneur que nous n'avons jamais été présidents de quoi que ce soit."

Des habitués de la Croisette

Habitués de la Croisette – ils sont à la fois réalisateurs, producteurs, scénaristes et même monteurs –, les frères Coen, Joel, 60 ans, et Ethan, 57 ans, ont été récompensés à plusieurs reprises à Cannes. Après une Palme d'or et un prix de la mise en scène obtenus en 1991 pour Barton Fink, ils ont reçu le prix de la mise en scène en 1996 pour Fargo, et en 2001 pour The Barber, avant d'être une nouvelle fois récompensés en 2013 du Grand Prix pour Inside Llewyn Davis.

Alors que l'année 2015 marquera les 120 ans de l'invention du cinématographe Lumière, le plus grand festival de cinéma du monde "sera heureux de saluer, à travers les Coen, l'œuvre de tous les 'frères du cinéma' qui, depuis Louis et Auguste Lumière, ont enrichi son histoire", se félicite le délégué général du festival, Thierry Frémaux.