JR : "Avec Agnès Varda, on a pris la route et on est allé vers des anonymes"

En direct de Cannes (Alpes-Maritimes), le photographe JR nous parle du film "Visages Villages" qu'il a signé avec la réalisatrice Agnès Varda.

Visages Villages, c'est le titre du road movie d'Agnès Varda et du photographe JR. Un film en guise de galerie de portraits poétique et humaniste. "On est parti un peu partout en France, et on est surtout parti à la rencontre l'un de l'autre avec Agnès parce qu'on ne se connaissait pas. (...) On a pris la route et on a décidé d'aller vers ce que l'on fait de mieux l'un et l'autre, c'est-à-dire vers des visages d'anonymes, de gens qu'on ne connait pas, de gens qui nous inspirent et qu'on a envie d'apprendre à connaître", explique JR.

"Des artistes engageants, mais pas engagés"

Cette oeuvre est un voyage à travers la mémoire, intime et collective. Est-ce un film militant ? "Non, avec Agnès Varda je pense qu'on est engageant, mais pas engagé. C'est notre manière de voir la vie, des choses, de faire des oeuvres tout en sachant qu'on est juste des artistes. (...) C'est un film très modeste où on est parti rencontrer des gens un peu au hasard. On discutait d'endroits qui nous avaient inspiré l'un ou l'autre et on avait envie d'y aller", poursuit le photographe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Visages Villages, d\'Agnès Varda et JR.
Visages Villages, d'Agnès Varda et JR. (DR / LE PACTE)