Cet article date de plus de quatre ans.

Festival de Cannes : Thierry Frémaux défend une sélection de film sur "les sujets qui courent le monde"

La question des réfugiés, "fondamentale" selon le délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux, sera notamment à l'affiche de la sélection des films dévoilée jeudi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La sélection des films projetés sur la Croisette du 17 au 28 mai prochain a été dévoilée jeudi 13 avril. Pour la 70e édition du plus grand rendez-vous international du cinéma, de nombreux thèmes de société, de politique, d'engagement, sont abordés. C'est le rôle universel du cinéma, a souligné le délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux. 

"Des sujets qui courent le monde" au festival de Cannes 2017, selon Thierry Frémaux, délégué général
écouter

A l'heure de la présentation des affiches du festival de Cannes 2017, le nom de Michael Haneke retient l'attention. Le réalisateur autrichien va tenter de décrocher sa troisième Palme d'or avec le film Happy EndLe long métrage relate la vie d'un couple habitant à proximité d'un camp de migrants. "La question des réfugiés, fondamentale, qui n’est pas d’ailleurs qu’une question politique tragique, est assez présente", a commenté le délégué du festival.   

L'expression de "nos vies à tous"  

Au-delà des films en compétition, c'est dans la liste des 49 longs métrages retenus en sélection officielle que l'on retrouve les thèmes les plus saillants, les plus dérangeants et les plus engagés socialement. Plusieurs réalisations portent cette année sur les réfugiés. Il faut aussi relever le documentaire de Raymond Depardon, 12 jours, sur l'internement psychiatrique. "J’ai coutume de dire que lorsque le festival est politique, c’est parce que ce sont les cinéastes qui le sont. Et lorsque le festival évoque un certain nombre de sujets, c’est parce que sont les sujets qui courent le monde", a déclaré Thierry Frémaux.

Le délégué du festival de Cannes s'émerveille toujours de voir ce que peuvent proposer à Cannes "des cinéastes, des artistes, des scénaristes qui ne se connaissent pas, qui viennent de pays différents, de générations différentes". Dans un festival comme Cannes, dit-il, "ils finissent toujours par conjuguer des choses qui expriment des choses sur nos vies, la vie dans notre pays, mais aussi nos vies à tous ensemble dans le monde".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.