Festival de Cannes : 70 ans de tapis rouge

Le Festival de Cannes, qui fête sa 70e édition, est l'un des plus médiatisés avec sa fameuse montée des marches, la cérémonie d'ouverture et son palmarès souvent sujet à polémiques.

France 3

Tous les ans, ça recommence. Le public d'un côté, les stars de l'autre, ceux qui restent au bord et ceux qui foulent le plus célèbre tapis rouge au monde, comme le raconte le documentaire de Michel Servais au cinéma le 17 mai, Le goût du tapis rouge. Mais le Festival de Cannes n'a pas toujours été celui de la démesure. Quand il débarque sur la paisible Croisette en 1946, c'est un événement politico-mondain. Un événement dont le public suit les péripéties aux actualités et qui fait ensuite un triomphe dans les salles aux films récompensées.

Le tournant des années 80

Le Festival de Cannes va se développer lentement dans les années 60 et 70. Au début des années 80, la mairie de Cannes décide de construire un gigantesque Palais des Congrès qui abritera de nombreuses manifestations, dont le festival du film qui va envahir ses six étages de bureaux et de salles de projection. La fréquentation explose avec le Marché du film qui drainera des milliers de professionnels. Les 24 marches de l'escalier extérieur vont changer la physionomie du festival. La foule et les télévisions du monde entier s'y pressent. Défi des organisateurs : ne pas succomber à la dictature du tapis rouge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agent écope le tapis rouge du palais des festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 18 mai 2013.
Un agent écope le tapis rouge du palais des festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 18 mai 2013. ( MAXPPP)