Affaire Dupont de Ligonnès : plus de 900 signalements en huit ans

Depuis huit ans et demi, plus de 900 signalements concernant Xavier Dupont de Ligonnès se sont accumulés en France et à l'étranger depuis la disparition de ce père de famille soupçonné d'avoir tué sa femme et ses enfants.

France 2

C'est la dernière preuve de vie de Xavier Dupont de Ligonnès : le 14 avril 2011, il est filmé par les caméras d'un distributeur de billets à Roquebrune-sur-Argens (Var). Depuis, aucune trace du père de famille. Pourtant, en huit ans, les policiers ont reçu plus de 1 000 signalements : dans le sud de la France, en Italie, et aussi en Corse. À chaque fois, sans résultat.

Des signalements chaque semaine

Le mois suivant sa disparition, une piste se dessine près de Turin en Italie. Un restaurateur pense l'avoir servi. En 2012, c'est en Corse, dans une rue de Bastia, qu'un habitant affirme l'avoir reconnu. Mais les signalements ne mènent nulle part. Chaque semaine, l'homme est aperçu à un autre endroit du globe. Les enquêteurs doivent vérifier toutes les pistes. En 2015, nouvelle piste après la découverte de restes humains dans la forêt de Bagnols (Var), non loin de sa dernière apparition. Mais elle ne mènera à rien. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un document administratif sur Xavier Dupont de Ligonnès à Nantes, le 23 avril 2011.
Un document administratif sur Xavier Dupont de Ligonnès à Nantes, le 23 avril 2011. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)