Affaire Dupont de Ligonnès : les tests ADN disculpent l'homme arrêté à Glasgow

En direct de Glasgow (Écosse), le journaliste de France 3 Arnaud Comte fait un point sur la situation. Les tests ADN pratiqués sur la personne arrêtée à l'aéroport viennent de parler. 

France 3

La police écossaise a arrêté vendredi 11 octobre un homme qu'elle pensait être Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011. "Il y avait des contradictions depuis samedi 12 octobre. Hier soir, les sources policières françaises estimaient qu'il y avait de fortes chances que la personne arrêtée soit Xavier Dupont de Ligonnès. Les enquêteurs sont arrivés ce matin à Glasgow (Écosse). Ils ont prélevé l'ADN de l'individu retenu dans un commissariat. L'ADN a parlé : il ne s'agit pas de Xavier Dupont de Ligonnès", explique le journaliste de France 3 Arnaud Comte, en direct de Glasgow. 

L'homme interpellé n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

Les informations viennent des autorités françaises. "C'est fiable à 100%. C'est une information qui vient tout juste de nous parvenir. L'homme qui a été interpellé à la sortie de l'avion vendredi 11 octobre n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès", précise le journaliste Arnaud Comte. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les policiers surveillent, le 22 avril 2011 à Nantes (Loire-Atlantique), les alentours de la maison de la famille Dupont de Ligonnès.
Les policiers surveillent, le 22 avril 2011 à Nantes (Loire-Atlantique), les alentours de la maison de la famille Dupont de Ligonnès. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)