Cet article date de plus de sept ans.

Vouvray : un mort et cinq blessés après le crash d'un avion militaire

Un avion militaire de type Alphajet s'est écrasé sur un bâtiment entre Tours et Vouvray : le bilan est de un mort et cinq blessés au sol selon la gendarmerie. Le bâtiment abrite une structure d'accueil pour handicapés. Le pilote et le copilote de l'appareil sont parvenus à s'éjecter et ont été récupérés par les secours.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (L'Alphajet de l'armée de l'air s'est écrasé sur un foyer pour handicapés à Vouvray © MaxPPP)

L'accident s'est produit peu avant 18h entre Vouvray et Tours. Un avion militaire d'entrainement Alphajet s'est écrasé sur un foyer de vie pour adultes handicapés. Selon la gendarmerie, le dernier bilan fait état d'un mort et cinq blessés.  "Les 19 résidents qui étaient présents sont en train d'être relogés à proximité ", précise la préfecture.

La personne décédée est l'un des résidents, précise Jacques Luc-Bereilh, secrétaire général de la préfecture d'Indre-et-Loire
écouter

Les pilotes, eux, sont indemnes. Ils ont pu s'éjecter et ont été récupérés par les secours. Un témoin joint par France Bleu Touraine raconte avoir entendu "un bruit de pétard, de gaz qui s'enflamme" . "J'ai levé la tête au ciel et j'ai vu deux réacteurs en flammes" ajoute cet habitant de Saint-Pierre-des Corps selon qui le crash a eu lieu "juste après le décollage" . Le pilote de l'appareil et son élève-pilote, en vol d'entraînement, sont parvenus à s'éjecter après avoir "visé (pour le crash) une zone sombre et apparemment inhabitée ", selon le colonel Cyril Duvivier, commandant de la base d'où s'était envolé l'Alphajet.

Le colonel Cyrille Duvivier, commandant de la base aérienne 705, ne sait pas qui pilotait...
écouter

Selon le colonel Jean-Pascal Breton, chef du SIRPA Air : c'est l'instructeur qui prend les commandes. "Quand on n'est pas dans une phase d'entraînement, c'est l'instructeur qui prend les commandes et c'était le cas. C'est quelqu'un d'expérimenté qui était aux commandes. Il semblerait que la situation était inéluctable et ils ont été obligés d'être éjectés."

 

 

"C'est l'instructeur qui avait les commandes" Colonel Jean-Pascal Breton, chef du Sirpa Air
écouter

"Incident technique"

"Toute la lumière sera faite sur ce dramatique accident ", assure le ministère de la défense dans un communiqué, indiquant qu'une enquête va être menée par le Bureau enquêtes accidents défense (BEAD). LE BEA est attendu sur place dès ce jeudi. Le texte fait état d'un incident technique, sans donner plus de précisions.

TEMOIGNAGE : Fabien habite près de la base aérienne 705 près de Tours. Il a vu l'avion s'écraser
écouter
La députée UMP Claude Greff se trouvait sur les lieux du crash. Elle témoigne.
écouter

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.