Vosges : une neuvième plainte pour homicide involontaire déposée contre l'hôpital de Remiremont

Admise pour des côtes cassées en juillet 2021, une octogénaire était morte trois semaines après son hospitalisation, contaminée par la bactérie Escherichia coli.
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Sud Lorraine
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'hôpital de Remiremont (Vosges) est visé par une neuvième plainte pour homicide involontaire, pour un décès survenu en juillet 2021. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Une nouvelle plainte, la neuvième pour homicide involontaire, a été déposée en juin contre l'hôpital de Remiremont (Vosges), rapporte France Bleu Sud Lorraine samedi 5 août au soir, confirmant une information de Vosges Matin

Au total, douze plaintes visent désormais l'établissement hospitalier accusé de négligence par les victimes et leurs familles, dont deux pour blessures involontaires et une pour recherche des causes de la mort. Huit informations judiciaires sont ouvertes.

L'hôpital refuse de transmettre le dossier médical

Cette neuvième plainte pour homicide involontaire fait suite au décès d'une patiente de 82 ans en juillet 2021, après trois semaines d'hospitalisation : admise pour deux côtes cassées, elle est finalement morte d'un choc septique dû à une contamination par l'Escherichia coli. "Jamais je n'ai été informé que ma maman avait cette bactérie", raconte l'un des fils de la victime qui préfère garder l'anonymat auprès de France Bleu Sud Lorraine.

Selon ce plaignant, l'hôpital refuse de lui transmettre le dossier médical de sa mère décédée depuis deux ans, ce qui l'a poussé à porter plainte. Contactés, ni le directeur de l'hôpital de Remiremont, ni l'avocat de l'établissement n'ont donné suite aux sollicitations de France Bleu Sud Lorraine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.