Procès du 36 quai des Orfèvres : les derniers mots des policiers

Jour de verdict au palais de justice de Paris dans l'affaire de viol au 36 quai des Orfèvres. Mercredi 30 janvier, l'avocat général a requis 7 ans de prison ferme.

FRANCE 3

Dernière chance de s'exprimer pour les deux policiers. Jeudi 31 janvier, le verdict est attendu dans la journée dans l'affaire de viol au 36 quai des Orfèvres. Les accusés ont pu prononcer leurs derniers mots avant le délibéré des jurés. En direct du palais de justice de Paris, la journaliste de France 3, Nathalie Perez, raconte : "Le premier des deux policiers s'approche de la barre et, les sanglots dans la voix, affirme : 'J'ai toujours respecté les femmes, je n'ai jamais violenté personne', puis il termine en larmes, 'je ne suis pas un violeur, je ne suis pas un violeur'."

"J'ai peut-être trompé ma femme, mais je n'ai jamais violé personne"

"Enfin c'est le second policier de la BRI qui s'avance à la barre et qui affirme, lui, que 'cela fait 5 ans que ma famille et moi vivons un cauchemar, j'ai peut-être trompé ma femme, mais je n'ai jamais violé personne, je n'ai jamais violé cette femme, vous avez ma vie entre les mains et je vous fais confiance', dit-il en direction des jurés", poursuit la journaliste. "Derrière eux, Emily S., la victime présumée, est assise, les mains jointes, elle semble être ailleurs. Le verdict est attendu en fin d'après-midi".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Paris aux Batignolles, le 9 octobre 2018.
Le palais de justice de Paris aux Batignolles, le 9 octobre 2018. (JAN SCHMIDT-WHITLEY/LE PICTORIUM / MAXPPP)