VIDEO. Noyades : Valls visite le dispositif de surveillance des plages à Cannes et Antibes

Le ministre de l'Intérieur était dans les Alpes-Maritimes, mardi, pour répondre aux critiques sur la sécurité des zones de baignades.

Hugo Clément, Loup Krikorian - France 2

Il est venu soutenir les forces de l'ordre. Manuel Valls s'est rendu à Antibes et à Cannes (Alpes-Maritimes), mardi 6 août, pour une visite du dispositif de surveillance des plages, alors que plusieurs noyades ont assombri le ciel des vacances ces dernières semaines. Au passage, le ministre de l'Intérieur a annoncé que l'Etat pourrait sévir, dans le cas où les baigneurs ne respecteraient pas les règles de sécurité.

Manuel Valls a souligné qu'il avait "maintenu" le nombre de maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) issus des rangs des CRS au même niveau que les années précédentes, soit 470 policiers. "Ils étaient 722 en 2002", a-t-il affirmé, en confirmant les chiffres cités par Alliance.

"10 000 policiers et gendarmes ont été supprimés lors du précédent quinquennat avec notamment la RGPP (réforme générale des politiques publiques), dont 2 250 CRS", avait-il déclaré plus tôt dans la matinée. "Nous remplaçons tous les départs en retraite et créons 500 postes en plus tous les ans, et les CRS avec la Sécurité publique sont prioritaires", a précisé le ministre de l'Intérieur.

Manuel Valls en visite dans le port d\'Antibes (Alpes-Maritimes), le 6 août 2013.
Manuel Valls en visite dans le port d'Antibes (Alpes-Maritimes), le 6 août 2013. (MAXPPP)