VIDEO. Nouvelle-Zélande : "J'ai vu des gens par terre", témoigne un fidèle après les attentats qui ont visé deux mosquées à Christchurch

Les attentats ont été perpétrés pendant la prière du vendredi.

FRANCEINFO

Dans les rues de Christchurch retentissent les sirènes de dizaines d'ambulances et de voitures de police qui arrivent en urgence. La ville néo-zélandaise a été le théâtre d'attentats, vendredi 15 mars, qui ont visé deux mosquées du centre-ville. Ces dernières étaient bondées en ce jour de prière. "J'ai entendu un énorme bruit, c'était un coup de feu, puis un deuxième, raconte un homme, sous le choc. J'ai vu des gens par terre." "Certains boitaient et, à ce moment-là, je me suis dit que c'était vraiment grave", témoigne un autre fidèle. 

>> Suivez la situation dans notre direct

Quatre personnes ont été arrêtées, "trois hommes et une femme", explique la police. Elle précise que l'armée a désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects. 

Pour l'heure, une partie de la ville est bouclée par les forces de l'ordre. En ce jour de prière, la police demande aux fidèles d'éviter les mosquées dans toute la Nouvelle-Zélande. Pour la Première ministre Jacinda Ardern, la Nouvelle-Zélande connaît l'une de ses journées "les plus sombres" après ces attaques "sans précédent".

Des fidèles sous le choc, après les fusillades qui ont touché plusieurs mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019.
Des fidèles sous le choc, après les fusillades qui ont touché plusieurs mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019. (STRINGER / REUTERS)