VIDEO. Nice : un boulanger accusé d'être "un mauvais musulman"

À Nice, un boulanger est harcelé parce qu'il serait un "mauvais musulman". Une équipe de France 3 revient sur cette affaire. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Nice, un boulanger d'origine tunisienne est victime d'intimidations de la part d'individus qui lui reprochent de servir du jambon dans ses sandwichs. Dimanche 14 décembre, la vitrine de la boulangerie de Loïc a été cassée à coup de pierres. Le propriétaire ne peut s'empêcher de faire le lien avec l'agression dont il a été victime il y a un mois. Trois hommes du quartier s'en sont pris à lui l'accusant d'être "un mauvais musulman". L'artisan évoque l'attitude d'une véritable police religieuse. "Je suis un être humain et un Français avant tout. J'essaie d'élever mes enfants, j'essaie de travailler et j'essaie de vivre" confie ému le boulanger.

Un voisin parmi les interpellés

Ses agresseurs présumés lui reprochent de mettre de l'alcool dans ses pâtisseries ou du jambon dans ses sandwichs. Lors de l'altercation, le boulanger a même dû cacher sa marchandise. Trois individus ont été interpellés. Parmi eux, le voisin de la boulangerie, propriétaire d'un snack. Ce dernier se dit dépassé par l'ampleur des évènements et dément toutes les accusations.
En attendant le procès de ses accusés présumés en janvier, le boulanger travaille la peur au ventre.

Le JT
Les autres sujets du JT