VIDEO. Les montres de luxe, nouvelle cible des braqueurs

Les montres de luxe apparaissent comme une "valeur refuge" à l'image de l'immobilier et sont faciles à revendre pour les receleurs.

STEPHANIE PEREZ - FRANCE 2

Une quinzaine de personnes cagoulées et armées ont braqué une bijouterie-horlogerie, rue de la Paix à Paris, vendredi 4 octobre. Le commando a pris pour cible des montres de grande valeur, le butin est estimé à plus d'un million d'euros.

Des montres qui sont des œuvres d'art avec leur mécanisme de haute précision et leurs pierres précieuses. D'ailleurs, le marché des montres de luxe se porte très bien. Pour les amateurs, le prix n'est pas un problème. Ce dernier dépasse souvent 10 000 euros et peut atteindre plus de 30 000 euros.

Devant leur prix, les montres de luxe semblent devenues la nouvelle "valeur refuge", car le marché s'avère aussi sûr que l'immobilier par exemple. Pour les receleurs, il s'agit en plus de produits faciles à écouler. Il suffit d'effacer le numéro de série. Les montres sont ensuite revendues sur internet ou à des commanditaires, souvent en Europe de l'Est. 

Un employé du fabricant de montres de luxe Leroy travaille à la fabrication de montres, le 20 décembre 2010 dans l\'usine de Besançon.
Un employé du fabricant de montres de luxe Leroy travaille à la fabrication de montres, le 20 décembre 2010 dans l'usine de Besançon. (JEFF PACHOUD / AFP)