VIDEO. Le préfet de Paris sur l'agression au Louvre : "Un attaquant armé d'une machette s'est précipité auprès des militaires"

Michel Cadot a fait le point vendredi 3 février sur l'attaque qui s'est produite dans la matinée contre les forces de l'ordre à Paris.

FRANCE INFO

Le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a tenu vendredi 3 février une conférence de presse sur l'agression qui s'est produite au Louvre dans la matinée. "Les faits, a-t-il expliqué, se sont produits à 10 heures dans l'escalier qui descend du Carrousel vers l'entrée du Louvre. Un attaquant armé d'une machette au moins, qui avait des sacs à dos, s'est précipité auprès des policiers et des militaires en proférant des menaces, notamment Allah Akbar".

"Le soldat le plus proche a tiré cinq balles"

"Le soldat le plus proche a tiré cinq balles, blessant sérieusement l'attaquant, notamment avec une balle au ventre. Il est vivant et pris en charge par les pompiers", a-t-il poursuivi. Toujours selon le préfet, "après vérification du contenu des deux sacs à dos portés par l'individu, il n'y avait pas d'explosifs. (…) Le périmètre vient d'être récupéré par la police judiciaire."

Un des militaires a été légèrement blessé au cuir chevelu, a ajouté le préfet. Selon le gouverneur militaire de Paris, Bruno Le Ray, qui s'est exprimé aux côtés de Michel Cadot, l'individu s'est précipité sur les soldats et il s'agit d'une "attaque volontaire", sans que le mot "attentat" soit prononcé.

Un homme se tient à proximité de l\'entrée vers le musée et le Carrousel du Louvre où une agression s\'est produite, vendredi 3 février 2017 à Paris.
Un homme se tient à proximité de l'entrée vers le musée et le Carrousel du Louvre où une agression s'est produite, vendredi 3 février 2017 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)