Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo La justice autorise un sourcier à rechercher un corps dans l'Orne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
MANON BOUGAULT, FRANCK BODEREAU ET JEAN-MICHEL GUILLAUD - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En marge du combat d'un groupe d'habitants opposés à une décharge industrielle, un sourcier affirme avoir détecté un cadavre sous une dalle de béton.

Un corps est-il enfoui sous une dalle de béton de Nonant-le-Pin, dans l'Orne ? Un sourcier l'affirme. En décembre 2013, l'homme accompagne des habitants opposés près d'un centre d'enfouissement spécialisé dans les déchets automobiles, sur le site de la décharge de la commune. Il vient estimer la profondeur de la nappe phréatique. Mais le sourcier affirme avoir fait une tout autre découverte lors de cette visite, raconte France 3 Basse-Normandie. Le sourcier pense que le corps enfoui qu'il a détecté serait celui d'un éleveur de chevaux de la région qui a mystérieusement disparu depuis novembre 2012.

"C'est pas habituel", reconnaît le procureur

La justice accorde un certain crédit aux propos du sourcier. D'autant que l'homme est connu dans la région pour avoir retrouvé les corps de soldats de la seconde guerre mondiale à l'aide de ses baguettes. Elle lui a donné accès à la décharge pour qu'il puisse poursuivre ses recherches. "C'est pas habituel", reconnaît cependant le procureur de la République d'Argentan Hugues de Phily. "Mais je ne suis pas contre un peu d'audace."

Mais le sourcier étant aussi un opposant à la décharge, la famille du disparu s'inquiète. "Le problème est trop grave pour jouer avec les sentiments des gens", prévient le fils de l'éleveur. Le site doit prochainement être radiographié par des enquêteurs avant d'éventuelles fouilles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.