VIDEO. Belfort : un gendarme accusé de vol s'immole devant le tribunal

L'homme de 44 ans s'est aspergé avec un jerrican d'essence avant de se mettre le feu. Son pronostic vital est engagé.

FRANCE 3

Un ancien gendarme, récemment rayé des cadres, s'est immolé, vendredi 18 avril, sur la voie publique, devant le tribunal de grande instance de Belfort. L'homme, âgé de 44 ans, s'est aspergé avec un jerrican d'essence avant de se mettre le feu. Son pronostic vital était engagé, vendredi en fin de journée.

En procédure judiciaire pour vol de parfums

Un vigile du tribunal, témoin des faits, s'est saisi de deux extincteurs trouvés dans les locaux du tribunal pour éteindre les flammes sur le corps de l'homme, avant l'arrivée des secours.

La victime est un ancien gendarme du groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort, avec 25 ans d'exercice, en procédure judiciaire pour vol de parfums. Il a été radié des cadres de la gendarmerie il y a quelques jours. Il a toujours nié les faits dont il est accusé. Il a été transporté à l'hôpital de Belfort.

Belfort, le 18 avril 2014 : un ancien gendarme s\'est immolé devant le tribunal.
Belfort, le 18 avril 2014 : un ancien gendarme s'est immolé devant le tribunal. ( MAXPPP)