Cet article date de plus d'un an.

Vendée : un voisin avoue avoir tiré sur la mairie de Longeville-sur-Mer

Les tirs sur la mairie de la ville vendéenne, le 8 mai, avaient provoqué une vive émotion. L'auteur des tirs a avoué avoir agi "sous l'effet de l'alcool et de la colère". Il a été interpellé.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La mairie de Longeville-sur-Mer (Vendée). (YVES-RENE TAPON)

Un voisin a avoué être l'auteur des tirs sur la mairie de Longeville-sur-Mer, en Vendée, lundi 8 mai, indique samedi 13 mai France Bleu Loire Océan, qui a joint la gendarmerie. Le bâtiment était fermé au public pour le jour férié. Cet homme a été interpellé l'après-midi même et placé en garde à vue, selon les gendarmes.

Il a raconté avoir tiré par la fenêtre, dimanche 7 mai "sous l'effet de l'alcool et de la colère", à cause de problèmes personnels. Il s'est débarrassé de son fusil le lendemain. Les gendarmes n'ont pas encore retrouvé l'arme.

L'homme interpellé a expliqué qu'il ne visait ni les élus, ni la mairie. "Il ne faut pas faire d'amalgame avec ce qui s'est passé pour le maire de Saint-Brevin", insiste la gendarmerie. Dans un premier temps, la maire de Longeville-sur-Mer, Annick Pasquereau, s'était dit "choquée" sur franceinfo et "indignée" par ces tirs sur un "symbole de la République."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.