Valence : un chauffard fonce sur des militaires en faction devant la grande mosquée

Le conducteur, inconnu des services de police, a été interpellé. Une équipe de France 3 fait le point sur l'affaire.

FRANCE 3

À Valence (Drôme) ce vendredi 1er janvier, un homme inconnu des services de police a foncé en voiture sur des militaires postés devant la grande mosquée. Les quatre soldats en faction ont ouvert le feu pour le neutraliser. Le conducteur a été touché au bras et à la jambe, sa voiture a fini dans le fossé. À quelques mètres de là, un homme de 72 ans est à terre, il a reçu une balle accidentellement. La grande mosquée de Valence est reconnue comme tranquille. Elle est protégée par des militaires dans le cadre de l'opération Sentinelle.

Les motivations encore inconnues

D'après un secouriste, le chauffard a dit vouloir viser les soldats, mais les motivations de cet homme de 29 ans restent à déterminer. "Ça peut être le fait d'un déséquilibré, nous n'excluons à ce stade aucune hypothèse. Nos pensées se tournent vers les militaires qui ont été l'objet d'une agression absolument gratuite et dangereuse et puis vers la personne qui a été victime collatérale de cet événement extrêmement triste", explique Frédéric Loiseau, secrétaire général de la préfecture de la Drôme. Le parquet anti-terroriste n'a pas été saisi. L'agresseur a été entendu ce soir par les services de police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la mosquée de Valence (Drôme), le 1er janvier 2016, après qu\'un homme a foncé sur des militaires au volant de son véhicule.
Des policiers devant la mosquée de Valence (Drôme), le 1er janvier 2016, après qu'un homme a foncé sur des militaires au volant de son véhicule. (PATRICK GARDIN / AFP)