Val-de-Marne : un car de touristes chinois dévalisé devant un hôtel de Fresnes

Plusieurs touristes chinois ont été dépouillés jeudi soir à la descente de leur car, à Fresnes, dans le Val-de-Marne. L'un d'eux, leur conducteur et leur guide ont été aspergés de gaz lacrymogène. Le préjudice est estimé à 4 000 euros.

La ville de Fresnes, dans le Val-de-Marne. 
La ville de Fresnes, dans le Val-de-Marne.  (CAPTURE D')
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un groupe de touristes chinois a été dépouillé de ses effets personnels
jeudi 2 novembre à sa descente de car devant un hôtel de Fresnes (Val-de-Marne), a appris franceinfo, confirmant une information du Parisien.

Le conducteur du car agressé au gaz lacrymogène

Une quarantaine de touristes de retour d'excursion se trouvaient sur le parking de l'hôtel Kyriad, vers 20h45, quand quatre individus ont surgi et aspergé le conducteur du car de gaz lacrymogène, le guide, et l'un des ressortissants chinois. 

Les malfaiteurs en ont profité pour arracher deux sacs contenant des achats et des effets personnels, avant prendre la fuite. Le montant du préjudice est estimé à 4 000 euros.Tout s'est passé sous les yeux d'un autre groupe de touristes asiatiques qui venait d'arriver en France, a précisé à franceinfo un témoin de la scène.

"Des mesures ont été prises"

Le montant du butin est estimé à 4 000 euros. Les groupes de touristes asiatiques ont été à plusieurs reprises la cible des voleurs ces dernières années en région parisienne, qui pensent qu'ils portent sur eux des sommes d'argent importantes. En août 2016, 27 touristes chinois avait été molestés et détroussés devant leur hôtel de Gonesse, en Seine-Saint-Denis, alors qu'ils chargeaient leurs bagages dans un car.

"Des mesures ont été prises pour protéger les zones touristiques. On verra ce qui s'est passé dans cet hôtel", a réagi Luc Carvounas, député PS du Val-de-Marne, samedi 4 novembre sur franceinfo. "Il faut faire attention, parce que le tourisme en France c'est 7 % du PIB et deux millions d'emplois. Il faut faire en sorte que celles et ceux qui ont envie de venir nous visiter [puissent le faire] dans la sécurité qu'on leur doit."

"Des mesures ont été prises pour protéger les zones touristiques" Luc Carvounas, député PS du Val-de-Marne à franceinfo.
--'--
--'--