Val-de-Marne : quatre jeunes agressés, dont une jeune femme violée, lors d’une attaque dans un appartement Airbnb

Les agresseurs ont pu prendre la fuite.

La commune de Saint-Maurice dans le Val-de-Marne près de Paris. 
La commune de Saint-Maurice dans le Val-de-Marne près de Paris.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Quatre jeunes qui s’étaient retrouvés pour une soirée dans un appartement loué sur Airbnb à Saint-Maurice (Val-de-Marne) ont été agressés violemment dans la nuit de dimanche 21 juillet à lundi 22 juillet par quatre personnes armées et cagoulées, a appris France Bleu Paris mardi 23 juillet, confirmant une information du Parisien.

Quatre agresseurs cagoulés 

Les faits se sont déroulés vers 3 heures du matin. Le groupe, trois femmes et un homme, s’était réunis pour une soirée retrouvailles lorsque quelqu’un a frappé à la porte de l’appartement. Quatre personnes ont alors pénétré dans le logement, notamment munies d’une arme de poing. Elles ont menacé l’une des victimes, une mineure de 17 ans. Un des agresseurs l’a violée en filmant la scène avant de lui couper les cheveux aux ciseaux et au rasoir.

Les deux autres jeunes femmes ont été bâillonnées et séquestrées avant que les malfaiteurs ne volent l’ensemble de leurs affaires. Ils ont ensuite pris la fuite. Le seul jeune homme de la soirée a été placé en garde à vue puis libéré. Les policiers le soupçonnaient d’être un proxénète. Il nie les faits. Pour lui, l’agression serait liée à "une histoire d’amour qui a mal tourné", précise France Bleu Paris.

De son côté, Airbnb s'est dit "profondément choqué" après cette agression. Dans un communiqué qu'Airbnb a fait parvenir à franceinfo jeudi 25 juillet, la société déclare avoir "mis tout en œuvre pour identifier les victimes et leur apporter notre soutien. La sécurité de notre communauté est notre priorité. Nous nous tenons à la disposition des forces de l’ordre afin d’appuyer leur travail", est-il indiqué dans ce texte.