Val-d'Oise : important incendie dans une usine classée Seveso à Bezons

Le sinistre a été maîtrisé à la mi-journée sans faire de victime. Les premiers analyses ne révèlent pas de pollution inquiétante de l'environnement, selon le préfet.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un incendie s'est déclaré à Bezons dans le Val d'Oise jeudi 13 mai 2021.  (STEPHANIE BERLU / RADIOFRANCE)

Un important incendie s'est déclaré jeudi 13 mai un peu avant 9 heures dans une usine classée "Seveso seuil bas" à Bezons (Val-d'Oise), à la limite d'Argenteuil, rapporte France Bleu Paris. Il a été maîtrisé à la mi-journée sans faire de victime et les premiers analyses ne révèlent pas de pollution inquiétante de l'environnement, a indiqué le préfet du Val-d'Oise. 

"L'incendie est complètement maîtrisé et nous sommes en train de sécuriser les lieux pour permettre d’enclencher l'évacuation d'un certain nombre de produits chimiques dangereux", indique la maire de Bezons Nessrine Menhaouara. L'incendie s'est déclaré pour une raison encore inconnue au sein de l'entreprise de traitement de surface métallique Protec Industrie. "C'est une entreprise qui réalise des produits de revêtement industriels, notamment pour l'industrie aéronautique. C'est plutôt une belle entreprise qui est une entreprise sérieuse et qui fonctionne très bien sur le territoire", explique la maire de Bezon.

"Il n'y a pas de risque chimique selon les pompiers et les experts qui étaient présents sur le site. Tous les produits sont contenus dans des cuves qui étaient protégées et qui n'étaient pas sur le lieu de l'incendie, mais qui étaient sur le lieu juste à côté."

Nessrine Menhaouar, maire de Bezon

à franceinfo

"Les premières analyses de fumée ne font pas apparaître de toxicité particulière", a indiqué Amaury de Saint-Quentin, préfet du Val-d'Oise. Des analyses complémentaires étaient en cours en début d'après-midi au laboratoire central de la préfecture de police de Paris. "Selon les pompiers, cette fumée ne représente pas un risque particulier. Il s’agissait de fumées traditionnelles qui sont dérangeantes mais qui ne contenaient pas de produits chimiques qui étaient dans l’entreprise", explique Nessrine Menhaouara.

Un important dispositif déployé 

"De plus, il n’y a pas d’inquiétude sur une pollution de la Seine et sur une pollution du sol à ce stade, de ce que j'ai compris lors d'une cellule de crise", rassure la maire de Bezon. Une centaine de pompiers ont été mobilisés pour lutter contre les flammes. La police municipale d'Argenteuil a par ailleurs sécurisé le périmètre et organisé la circulation.

D'énormes nuages de fumée étaient visibles à des kilomètres à la ronde. Ils ont envahi le ciel à l'ouest d'Argenteuil, comme en ont témoigné de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.