Cet article date de plus de six ans.

Une policière renversée par une voiture à contresens devant l'Elysée

La fonctionnaire de police a été percutée par une voiture, dont deux occupants ont été interpellés. Elle a été hospitalisée pour des blessures légères.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La policière a été renversée à l'angle des rues de Duras et du Faubourg-Saint-Honoré, devant l'Elysée, à Paris. (GOOGLE STREET VIEW)

Elle a été percutée par un véhicule noir. Une policière de 37 ans a été renversée et légèrement blessée par une voiture, mercredi 14 janvier, peu avant minuit, près du palais de l'Elysée, à Paris. Deux des occupants du véhicule ont pris la fuite à pied, avant d'être interpellés par des motards de la police et placés en garde à vue. Les deux passagers arrière, qui ont aussi abandonné la voiture, sont toujours recherchés.

Voyant une voiture remonter la rue de l'Elysée à contresens, la policière s'est interposée sur la route et a été percutée par le véhicule. Après avoir heurté le capot, elle s'est retrouvée à terre et a dû être hospitalisée pour des blessures légères aux poignets, aux genoux et au dos. Prévenu, le président François Hollande s'est brièvement rendu sur les lieux de l'accident, à l'angle des rues de Duras et du Faubourg-Saint-Honoré.

Pas de lien établi avec les attaques terroristes

Selon France Info, les deux jeunes interpellés sont originaires de l'Essonne. Le conducteur aurait "délibérément" percuté la policière après l'avoir "regardée dans les yeux" et était en état de "légère ébriété", a indiqué Stéphanie Weber-Boyer, du syndicat de policiers Alliance, sur BFMTV"Dans l'état actuel des choses, nous ne pouvons faire aucun lien avec les évènements qui se sont produits ces derniers jours à Paris", a-t-elle précisé.

"Il s'agit d'un simple accident de la route", a, pour sa part, indiqué une source proche de l'enquête à l'AFP. "Le conducteur n'avait pas d'alcool dans le sang et encore moins le profil d'un jeune radicalisé", a assuré cette source. Il aurait paniqué après avoir emprunté la rue de l'Elysée en sens interdit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.