Une église profanée à Paris

Un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l'autel avant de prendre la fuite.

L\'église Sainte-Odile, dans le 17e arrondissement de Paris, a été profanée par un individu le 4 janvier 2014.
L'église Sainte-Odile, dans le 17e arrondissement de Paris, a été profanée par un individu le 4 janvier 2014. (GOOGLE STREET VIEW)

L'église Sainte-Odile, dans le 17e arrondissement de Paris, a subi des dégradations, samedi 4 janvier en milieu de journée. Selon le diocèse de Paris, "un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l'autel".

Des paroissiens l'ont surpris pendant la profanation et l'ont pris en chasse, mais l'homme a réussi à s'enfuir. L'adjoint au maire de l'arrondissement chargé de la sécurité, Geoffroy Boulard, qui s'est rendu sur place, a expliqué qu'un homme avait auparavant assisté à une messe et s'était fait remarquer en "s'esclaffant en pleine célébration". L'élu a fait le lien avec les dégradations.

Le curé a porté plainte dimanche matin et une enquête a été ouverte. "La police a interpellé un suspect et doit le confronter aux témoins", a d'abord affirmé Geoffroy Boulard. Mais, selon une source judiciaire, il n'y a en fait eu que des vérifications sur une personne qui a finalement été mise hors de cause. L'auteur des faits n'a, lui, pas été interpellé.