Un suspect arrêté dans l'enquête sur l'incendie mortel d'Aubervilliers

Un homme soupçonné d'être à l'origine de l'incendie qui a fait trois morts à Aubervilliers en mars dernier a été arrêté en Suisse. L'homme, un Égyptien d'une trentaine d'années, était visé par un mandat d'arrêt. Il est suspecté d'avoir répandu du liquide inflammable dans l'immeuble.

(Maxppp)

L'incendie avait fait trois morts et une dizaine de blessés dans
un immeuble d'Aubervilliers fin mars. Selon les témoins, l'incendie serait
parti dans la nuit du 30 au 31 mars
dans un squat situé au troisième étage du bâtiment.
Les trois victimes étaient de nationalité égyptienne.

Un mois après les faits, le principal suspect – visé par un
mandat d'arrêt – a été arrêté en Suisse. Âgé d'une trentaine d'années, il est
soupçonné d'avoir répandu le liquide inflammable à l'origine de l'incendie. L'homme
doit désormais être extradé vers la France, mais cela peut prendre du temps
d'autant que des recours son possible.

Pour expliquer l'incendie, le maire d'Aubervilliers, Jacques
Salvator avait évoqué " un conflit
d'occupation d'appartement, une personne qui aurait été chassée et qui serait
revenue pour se venger".