Un réseau de prostitution entre Lille et Grenoble démantelé

La Police Judiciaire vient de démanteler un réseau roumain de prostitution entre Lille et Grenoble. Onze individus interpellés au début de la semaine ont été déférés devant la justice ce vendredi.

(Les jeunes prostituées roumaines avaient été acheminées de force en France © MaxPPP)

"C’est un réseau particulièrement organisé et violent qui opérait à Grenoble et à Lille" explique l’un des responsables de l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRETH) à France Info. Un réseau roumain de prostitution vient d’être démantelé à Lille et Grenoble par les services de police judiciaire. Au total, 11 individus (9 à Lille et 2 à Grenoble), interpellés un peu plus tôt cette semaine, ont été déférés aujourd’hui au terme d’une enquête entâmée l’an dernier et menée par l’OCRETH, les services de la police judiciaire et de la sûreté lilloises.

Les jeunes femmes, dont la plupart étaient originaires de la région d’Oradea en Roumanie, étaient amenées de force vers la France. Lors de l’enquête, plusieurs prostitués ont décrit qu’elles ont été droguées à leur insu pour permettre leur enlèvement. une fois en France, des relais du réseau les obligeaient par la force à se prostituer dans les rues du vieux Lille et dans la région grenobloise.

Le réseau, qui est visée par l’OCRETH depuis mai 2014, aurait ainsi exploité une quarantaine de jeunes femmes, dont la plus jeune est âgée de 15 ans. La tête de ce groupe, un homme de nationalité roumaine d’une trentaine d’année inconnu des services de police français, et son bras droit ont été interpellés à Lille.