Cet article date de plus de sept ans.

Un Rembrandt volé à Draguignan il y a 15 ans, retrouvé à Nice

Il y a 15 ans, un tableau de Rembrandt avait été facilement volé dans un musée varois de Draguignan. Il n'est pas parti au bout du monde. La police vient de retrouver L'Enfant à la bulle de savon à Nice, dans le département voisin. Deux hommes sont en garde à vue. Le périple de la toile reste mystérieux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Dans l'attente du verdict d'un expert, la police pense avoir
mis la main sur un tableau de Rembrandt volé le 14 juillet 1999 au musée
municipal de Draguignan, dans le Var. Deux hommes ont été interpellés et placés
en garde à vue. Le mystère reste entier sur le parcours de la toile
pendant 15 ans.  

Un renseignement et une filature

Depuis un "renseignement" , l'Office central de lutte contre le trafic des  biens culturels
(OCBC) et la police judiciaire de Nice étaient sur la piste
du tableau volé dans le Var. Les enquêteurs ont
mis en place une surveillance et la filature a abouti à une souricière. Selon le site du journal Libération , deux hommes de
46 et 53 ans ont été arrêtés, alors qu'ils se trouvaient dans les bureaux d'une
ancienne compagnie d'assurances. L'un d'entre eux est présenté comme un ancien
assureur et les deux sont "connus des services de police pour des délits" .

Le tableau retrouvé, L'enfant à la bulle de savon , même s'il
ressemble fortement à la toile volée dans le Var, devra être authentifié par un
expert.

Un vol rocambolesque l'été 1999

Le 14 juillet 1999, en pleine saison touristique, la fête nationale bat son plein à Draguignan.
La parade militaire défile dans la ville. C'est ce moment bruyant que choisissent les voleurs du tableau. Ils s'introduisent
d'abord dans la bibliothèque municipale, mitoyenne du musée, géré aussi par la
mairie. Les locaux sont sous alarme et elle retentit, mais la police arrive
trop tard : les malfaiteurs sont partis avec une œuvre de Rembrandt.

La petite
toile de du 18e siècle représente un jeune garçon aux cheveux longs, tenant une bulle dans une main et dans l'autre une paille. Il y a 15 ans, la toile
appartenant à l'Etat, avait été estimée à 20 millions de francs, soit 3
millions d'euros. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.