Un prof soupçonné de pédophilie sur des élèves à Toulouse

Un professeur des écoles remplaçant, soupçonné de "gestes déplacés" sur des élèves de CP d'une école de Toulouse, a été "suspendu" tandis qu'"une enquête est en cours" confirme la direction des services académiques de la Haute-Garonne.

(© Les faits se seraient produits au cours de la seule journée de remplacement effectuée par l'enseignant une classe de CP, du quartier de Saint-Simon à Toulouse.)

 "L'enseignant a été suspendu par l'Éducation nationale à titre de précaution ", a indiqué ce lundi un membre du cabinet de l'inspecteur d'Académie de Toulouse. "Il est soupçonné de gestes déplacés sur des enfants. Des parents ont déposé plainte ",  a rajouté la même source. 

 

Les faits se seraient produits au cours de la seule journée de remplacement effectuée par cet enseignant dans une classe de CP de l'école primaire des Tibaous, du quartier de Saint-Simon à Toulouse, le vendredi 16 juin dernier. Des élèves s'étaient alors plaints du comportement de l'enseignant, selon la direction des services académiques de la Haute-Garonne, qui a confirmé ce lundi à France 3, ces accusations qualifiées de "gestes déplacés" sur certains élèves. 

Une cellule psychologique a été mise en place 

Selon France 3 Midi-Pyrénnées, qui a révélé l’information, les familles plaignantes sont au nombre de cinq. L’Inspection d’Académie indique que la suspension a été décidée, "à titre conservatoire, par précaution en attendant les suites de l’enquête."  Une cellule psychologique a été mise en place à l'école et la directrice a été entendue.

 

Les autres parents de l’école ont été informés de l’affaire par la FCPE, le vendredi 19 juin. Aucune indication n'a été donnée sur cet homme, qui n'a a priori "pas d'antécédents" judiciaires, selon l'administration.

 

Appelant à la prudence, le parquet a simplement indiqué qu'"une enquête était en cours pour mener toutes les investigations relatives aux auditions et déclarations" des enfants, sans livrer davantage d'éléments. L'Éducation nationale se veut particulièrement vigilante après de récents scandales de pédophilie à l'école.  Une loi est en cours de préparation pour tenter de limiter ces délits dans l'enceinte de l'Education Nationale.