Un père et sa fille soupçonnés d'avoir ébloui des pilotes de voltige

Excédés par le bruit des appareils évoluant au dessus de l'aérodrome, ils auraient disposé des miroirs de façon à les gêner. Ils ont été interpellés mardi et placés en garde à vue. 

Démonstration de voltige aérienne à Mouroux (Seine-et-Marne), le 9 juin 2012.
Démonstration de voltige aérienne à Mouroux (Seine-et-Marne), le 9 juin 2012. (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)

Un père et sa fille, riverains de l'aérodrome de Cholet (Maine-et-Loire), sont soupçonnés d'avoir volontairement ébloui à plusieurs reprises des pilotes de voltige, selon le parquet d'Angers. Excédés par le bruit des appareils évoluant au dessus de l'aérodrome, ils auraient disposé des miroirs de façon à les gêner. Ils ont été interpellés mardi 13 août et placés en garde à vue. 

L'affaire remonterait à plus d'un mois et s'inscrit dans le cadre de tensions entre le voisinage de l'aérodrome et un club d'acrobatie aérienne. Le père et sa fille "ont reconnu avoir manipulé les miroirs mais nié l'avoir fait intentionnellement pour perturber les pilotes", explique le commissariat de Cholet. 

Une première plainte avait été déposée par l'aérodrome à la suite de laquelle le père et sa fille avaient déjà été entendus. Leur interpellation est intervenue après une nouvelle plainte, cette fois-ci pour mise en danger de la vie d'autrui. Ils ont été remis en liberté et l'enquête se poursuivait pour préciser leurs responsabilités.