Un homme arrêté après être entré en voiture sur les pistes de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, le trafic interrompu

Après une course-poursuite avec les forces de l'ordre, l'individu est entré en voiture, lundi 10 septembre, sur les pistes de l'aéroport de Lyon, annonce la préfecture du Rhône. Il a été interpellé. 

L\'homme a pénétré en voiture sur les pistes de l\'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, le 10 septembre 2018, en passant par l\'entrée de l\'un des terminales.
L'homme a pénétré en voiture sur les pistes de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, le 10 septembre 2018, en passant par l'entrée de l'un des terminales. (MUMIN KAHRAMAN)

Un homme en voiture a été interpellé, lundi 10 septembre, par les forces de l'ordre sur les pistes de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, après avoir réussi à s'y introduire sans faire de blessé, annonce la préfecture du Rhône. 

>> Ce que l'on sait de l'intrusion d'une voiture sur les pistes de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry

Après une course-poursuite avec les forces de l'ordre, qui étaient secondées par un hélicoptère de la gendarmerie nationale, l'homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie des transports aériens, selon les informations recueillies par franceinfo. L'homme interpellé est connu par les services de justice pour être atteint de troubles psychiatriques, selon une source proche de l'enquête à France 3. 

Il avait tenté de défoncer la barrière d'un autre aéroport 

L'homme avait circulé plusieurs dizaines de kilomètres à contre-sens sur l'autoroute A43 entre Lyon et Chambéry, avant de foncer sur le portail de l'aéroport pour s'introduire sur les pistes. Selon la préfecture, il avait précédemment défoncé une barrière de l'aéroport d'aviation d'affaires de Bron, à l'est de Lyon, avant de faire demi-tour.

Le trafic aérien est interrompu jusqu'à nouvel ordre à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry et a été partiellement évacué. Mumin Kahraman, un étudiant de 19 ans qui attendait son vol pour Tunis, raconte avoir vu "une Mercedes grise entrer à toute vitesse dans la zone de dépose-minute par la sortie". Selon lui, elle était suivie par des voitures de police. "La voiture est rentrée par une porte automatique dans le terminal. Elle a traversé tout le terminal et elle est ressortie sur les pistes ", raconte l'étudiant.