Un entrepreneur français détenu au Qatar demande 50 000 euros à la France pour payer sa libération

Jean-Pierre Marongiu est en prison au Qatar depuis 2013 après avoir été accusé d'avoir signé des chèques sans provisions, rapporte France Bleu Lorraine Nord.

Jean-Pierre Marongiu, ici en 2013.
Jean-Pierre Marongiu, ici en 2013. (MAXPPP)

Jean-Pierre Marongiu, un entrepreneur français originaire de Moselle emprisonné au Qatar depuis quatre ans, lance un appel à l'aide à la France, rapporte vendredi 27 avril France Bleu Lorraine Nord.

Jean-Pierre Marongiu est en prison au Qatar depuis 2013 après avoir été accusé d'avoir signé des chèques sans provisions. Le Français dénonce une machination de son associé qatari, mais il lui reste encore deux années de prison à purger. Il pourrait toutefois sortir tout de suite à condition de payer 50 000 euros au Qatar, une somme qu'il n'a pas. Jean-Pierre Marongiu demande donc l'aide financière de la France tout en promettant de rembourser l'argent.

"Il semblerait que je sois devenu personne"

"Aujourd'hui, il me reste 50 000 euros à payer, j'attends du gouvernement français qu'il m'aide à réunir cette somme, lance Jean-Pierre Marongiu. La demande a été faite au consul de France et un non catégorique m'a été donné. Je ne sais plus quoi faire ni à qui m'adresser. Je voudrais rappeler à M. Macron que la démocratie, c'est pour tous, ou alors c'est pour personne. Et il semblerait que je sois devenu personne", a expliqué Jean-Pierre Marongiu à France Bleu Lorraine Nord.

L'entrepreneur s'apprête à reformuler une demande auprès du consul français qui lui rend visite. Il lance également un appel aux dons avec l'aide de son comité de soutien.