Un corps retrouvé dans un glacier pourrait appartenir à un jeune alpiniste disparu en 1976

Entre les Hautes-Alpes et l'Isère, un glacier aurait rendu le corps d'un jeune alpiniste disparu il y a 43 ans. Le corps a été redescendu du massif des Écrins lundi 9 septembre.

FRANCE 3

C'est une découverte qui pourrait bien résoudre une disparition de près d'un demi-siècle. Une tache orange observée sur un massif entre les Hautes-Alpes et l'Isère a attiré l'attention des secouristes alpins. "On a très rapidement découvert des ossements (...) on a découvert un peu de vêtements, un bout de ce qu'on pense être un sac à dos et puis des pierres se sont mises à tomber violent, et on a dû quitter précipitamment les lieux", indique le CRS Jean-Baptiste Bois.

Une bande dessinée évoquait cette disparition

Ces restes humains pourraient être ceux d'un jeune alpiniste disparu sur ce glacier en 1976. Depuis, sa famille et ses amis n'ont jamais cessé de scruter les lieux à la recherche du moindre indice. L’an passé, la disparition de l'homme avait été évoquée dans une bande dessinée. Ironie du sort, l'auteur avait rencontré la mère de l'alpiniste, et n'avait pas osé lui dire que le glacier lui rendrait son fils dans cinquante ans. 

L\'une des voies d\'ascension du Mont-Blanc (Haute-Savoie), le 22 mai 2019.
L'une des voies d'ascension du Mont-Blanc (Haute-Savoie), le 22 mai 2019. (PHILIPPE ROY / AFP)