Cet article date de plus de deux ans.

Un chauffard interpellé après plus de 220 kilomètres de course-poursuite avec les gendarmes entre l'Isère et la Drôme

Le conducteur, âgé de 26 ans, a été placé en garde à vue.

Article rédigé par
avec France Bleu Drôme Ardèche - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le conducteur a d'abord pris la fuite en direction de Grenoble, puis de Lyon, avant de faire demi-tour et de se diriger vers Valence. Il a finalement été arrêté à Alixan (Drôme) (GOOGLE MAPS)

Un Isérois a refusé vendredi 28 février de se soumettre à un contrôle de gendarmerie à Saint-Marcellin, en Isère. Il a été poursuivi par les gendarmes sur plus de 220 kilomètres, avant d'être finalement interpellé à Alixan, dans la Drôme, rapporte samedi France Bleu Drôme Ardèche.

L'homme, âgé de 26 ans, prend d'abord la fuite en direction de Grenoble via l'A49. Les gendarmes mettent alors des dispositifs au niveau de plusieurs sorties d'autoroute pour tenter de le stopper, mais celui-ci ne sort pas et bifurque vers Lyon via l'A48, avant de faire demi-tour et de se diriger vers Valence.

Les gendarmes tirent dans les pneus du véhicule

Pour semer les gendarmes, l'automobiliste slalome entre les voitures avec sa camionnette. Finalement, au moment de regagner le contournement de Valence, deux voitures de gendarmes parviennent à le rattraper et le stopper. Le chauffard isérois redémarre, mais les militaires tirent dans les pneus de son véhicule qui poursuit sa route jusqu'à l'aire de repos de Bayanne, à Alixan, où il est finalement arrêté.

Selon France Bleu Drôme Ardèche, le conducteur n'avait plus de permis et lors d'un premier dépistage il a été contrôlé positif au cannabis. Il a été placé en garde à vue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.