Cet article date de plus de sept ans.

Un cadre de la police parisienne en garde à vue pour corruption

Il s'agit de Jean-Yves Adam. Cet ancien responsable de la sécurité publique parisienne est actuellement contrôleur général et chargé de mission à la préfecture de police de Paris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La façade de la préfecture de police de Paris, en octobre 2010. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Il est soupçonné de "faits de corruption". Jean-Yves Adam, un haut responsable de la police parisienne, a été placé en garde à vue, mercredi 5 février, dans les locaux de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale), la police des polices, selon des sources de l'AFP proches du dossier.

Le fonctionnaire, arrêté tôt dans la matinée à son domicile, est entendu sur commission rogatoire d'un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en novembre, affirme Europe 1.fr.

Voici ce que l'on sait de cette affaire. 

Que lui reproche-t-on ? 

Selon le site de France Info, Jean-Yves Adam, 61 ans, a été placé en garde à vue pour des soupçons "de corruption active et passive et de divulgation du secret professionnel". La police des polices se demande s'il n'a pas tiré avantage de certaines de ses connaissances, précise la radio, citant "des avantages en nature" ou des déjeuners dans des restaurants renommés. En échange, Jean-Yves Adam aurait rendu service à certaines personnes. Un proche du dossier cité par la radio évoque "des méthodes de flic à l'ancienne"

Qui est Jean-Yves Adam ? 

Jean-Yves Adam occupe le poste de contrôleur général, le deuxième plus élevé chez les commissaires. Il est chargé de mission à la préfecture de police de Paris, où il est arrivé en 2005.

Le commissaire, qui a commencé sa carrière aux Renseignements généraux, a également été responsable de la sécurité publique parisienne. Il a notamment dirigé le 1er district de la police parisienne, qui réunit les 1er, 2e, 3e, 4e, 8e, 9e, 16e et 17e arrondissements, et ce pendant huit ans, une durée inhabituellement longue. 

Jean-Yves Adam se distingue en tout cas par sa personnalité "atypique" au sein de la hiérarchie, écrit Le Monde, qui évoque notamment sa passion pour les courses automobiles. Interrogé par le quotidien, un policier parisien parle, lui, d'un "type un peu sulfureux". Pour lui, "l'administration a eu tort de le laisser aussi longtemps à ce poste".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.