Cet article date de plus de neuf ans.

Un accident au monoxyde de carbone fait deux morts dans une usine de la Nièvre

Deux hommes travaillant à l'aciérie Aperam d'Imphy dans la Nièvre, détenue majoritairement par la famille Mittal, sont morts mercredi matin lors d'une opération de maintenance qui a provoqué une chute du taux d'oxygène. Dix autres salariés ont été blessés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

Deux hommes sont morts
après un accident au monoxyde de carbone dans une aciérie d'Imphy, dans la
Nièvre. "Il n'y a pas eu d'émanation de monoxyde de carbone ", ont précisé
les gendarmes. Les victimes sont un prestataire externe âgé de 62 ans et un employé d'Aperam de 41 ans, a précisé la préfecture.

Dix autres salariés
touchés ont été pris en charge et soignés sur place, la plupart en état de choc
ou incommodés. Ils sont hors de danger. 

Une chute du taux
d'oxygène

Une opération de
maintenance après un dysfonctionnement au niveau d'une cuve aurait provoqué une
chute du taux d'oxygène, mercredi vers 9H00. Les deux hommes décédés dans
l'accident se trouvaient à proximité de la cuve. La préfecture n'est pas encore en mesure de préciser les causes exactes du drame.

Issue du groupe ArcelorMittal, l'usine Aperam d'Imphy est spécialisée
dans l'élaboration d'alliages de nickel, de cobalt ainsi que de certains aciers
inoxydables. Le site emploie 650 salariés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.