Fusillade à Roye : le suspect a tiré une trentaine de balles

Le procureur a dévoilé de nouvelles informations sur la fusillade de mardi 25 août.

Hier, mardi 25 août, une fusillade a éclaté dans un camp de gens du voyage à Roye dans la Somme, faisant quatre morts, dont un bébé et un gendarme. Le tireur présumé, un homme de 73 ans, était sous l'emprise de l'alcool. Au fusil de chasse, il a abattu une femme de 19 ans, son bébé de six mois, et son beau-père, avant d'ouvrir le feu sur les gendarmes. L'un d'entre eux, Laurent Pruvot, est décédé des suites de ses blessures.
Cet après-midi, le procureur d'Amiens a donné quelques précisions : "On peut évaluer le nombre de tirs de l'individu à environ 30 tirs au total. Il avait 2,28g d'alcool dans le sang au moment des faits", a déclaré Bernard Farret.

Vive émotion

L'émotion dans la ville est considérable, beaucoup connaissaient très bien le gendarme tué. "C'était un garçon très gentil, très agréable, je suis effondrée. C'est une honte de voir ça", confie l'un de ses amis au micro de France 2. L'auteur de la fusillade a été placé en garde à vue. Pour le moment, il refuse de s'exprimer sur les motifs de son geste.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes montent la garde sur les lieux de la fusillade, le 25 août 2015 à Roye (Somme).
Des gendarmes montent la garde sur les lieux de la fusillade, le 25 août 2015 à Roye (Somme). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)