Cet article date de plus de huit ans.

Trois morts dont deux enfants dans un incendie à Hellemmes (Nord)

Trois personnes sont décédées dans un incendie qui s'est produit à Hellemmes dans le Nord de la France. Une grand-mère et ses deux petits-enfants sont vraissemblablement morts intoxiqués. Les deux enfants étaient âgés de deux et cinq ans. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Autre)

Deux enfants âgés de deux et cinq ans sont décédés dans un incendie à Hellemes dans le Nord, une commune située à côté de Lille. Leur grand-mère n'a pas non plus pu être sauvée. Les trois victimes étaient inconscientes à l'arrivée des secours. Elles ont vraisemblablement été intoxiquées.

Les pompiers explique qu'"il y a eu un départ d'incendie, éteint sans propagations aux maisons voisines, mais le gros de l'intervention s'est porté sur la réanimation des deux enfants et de la grand-mère ". 

Les parents sont arrivés après le drame et ont trouvé les enfants inconscients, morts intoxiqués. Selon une voisine, les enants sont âgés d'une trentaine d'années. 

Un feu d'origine électrique

Visiblement le feu serait d'origine électrique. Selon les premières
constatations, le feu a pris notamment dans un canapé, dont la mousse et les
matières plastiques ont libéré, en brûlant, "des fumées de monoxyde de
carbone et d'acide cyanhydrique, qui attaque le système nerveux
", a
expliqué le lieutenant-colonel Chuffart.

Désormais, l'enquête préliminaire en recherche des causes de la mort ouverte jeudi soir devra déterminer les causes de ce drame. Les enquêteurs n'ont pas pu entamer leurs investigations dans l'appartement en raison de la nuit. Ils feront un examen poussé des lieux vendredi.

En marge de ce drame, le lieutenant-colonel Chuffart a lancé un appel pour que les ménages s'équipent en détecteur de fumée : "Il n'est pas
nécessaire d'attendre 2015, lorsque ce sera obligatoire. Ca coûte 20 euros
pièce et ça peut sauver des vies.
"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.