Yarmouk : 18 000 réfugiés palestiniens bloqués en Syrie

La ville de Yarmouk en Syrie, où vivent des milliers de réfugiés palestiniens, est assiégée par le groupe État islamique.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Les combattants du groupe terroriste État islamique ont envahi la ville de Yarmouk en Syrie, un territoire où vit une communauté palestinienne depuis 1957. En représailles, les forces loyales à Bachar El-Assad ont commencé à bombarder les zones. Résultat, des milliers de réfugiés palestiniens se retrouvent bloqués au milieu des combats.
"Les maisons sont ravagées, détruites. On a peur de dormir dans les étages. On est fatigué, on a faim et soif, et on n'a ni nourriture ni médicaments", témoigne un homme.

L'ONU demande de l'aide

Sur les 18 000 Palestiniens du camp de Yarmouk, seuls 2 000 ont pu être évacués en lieu sûr. "On vivait à l'intérieur, jusqu'à ce que le groupe État islamique entre dans le camp et commence à décapiter les gens. Ils ont tué des enfants aussi", rapporte un réfugié.

Le conseil de sécurité de l'ONU affirme qu'"il y a urgence à évacuer", et demande un accès pour les agences humanitaires, et l'aide de la communauté internationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un quartier du camp de Yarmouk, au sud de Damas (Syrie), samedi 4 avril 2015.
Un quartier du camp de Yarmouk, au sud de Damas (Syrie), samedi 4 avril 2015. (DMITRIY VINOGRADOV / RIA NOVOSTI / AFP)