VIDEO. Une journée d'hommages aux victimes de la barbarie

Tout au long des rassemblements républicains du dimanche 11 janvier, des hommages ont été rendus par le président et toute la nation aux victimes des frères Kouachi et de Coulibaly.

FRANCE 3

Ce dimanche 11 janvier a été chargé en images fortes, alors que la France s'unissait contre le terrorisme et pour saluer la mémoire des personnes tuées dans les récents attentats du 7, 8 et 9 janvier. En première ligne : François Hollande. Le chef de l'Etat est allé à la rencontre des journalistes de Charlie Hebdo. Il a longuement étreint Patrick Pelloux, un des premiers arrivés sur les lieux du drame.

"Nous ne devons pas céder à la violence"

Plus tôt, des représentants de la communauté juive ont été reçus à l'Elysée. "Nous continuerons à vivre normalement parce que nous ne devons pas céder à la violence", a déclaré l'un d'eux.

A Paris, des millions d'anonymes ont marché. Parmi eux, le cousin de Frédéric Boisseau, agent de maintenance et première victime des Kouachi. "Il était là au mauvais moment, au mauvais endroit", déplore l'homme.

A Montrouge, on a déposé des fleurs où la policière municipale Clarissa Jean-Philippe a été tuée par Coulibaly.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un autre cliché réalisé par Stéphane Mahé, place de la Nation, à Paris, le 11 janvier 2015, à l\'occasion de la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats.
Un autre cliché réalisé par Stéphane Mahé, place de la Nation, à Paris, le 11 janvier 2015, à l'occasion de la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats. (STEPHANE MAHE / REUTERS)