VIDEO. Un soldat français tué au Mali

Thomas Dupuy est mort après une opération militaire contre des jihadistes dans le Nord du Mali. Une équipe de France 3 revient sur la vie d’un soldat exemplaire.

France 3

Thomas Dupuy n’a pas survécu à l’assaut mené contre des terroristes dans le massif de Tigharghar, au nord du Mali. Le sergent-chef, membre d’une unité d’élite, faisait partie de toutes les opérations difficiles. "Les forces françaises s’approchaient d’un campement d’une trentaine d’individus lorsqu’ils ont été violemment pris à partie par les jihadistes. Un combat violent s’est engagé", a expliqué le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l’Etat-major des armées.

Lutter contre les jihadistes du Nord du Mali

Le drapeau est en berne sur la base de Bricy dans le Loiret, à laquelle Thomas Dupuy était rattaché. Sportif confirmé, il était devenu champion du monde de boxe thaï à seulement 22 ans. "J’ai envie de voyager, d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs, même si ce n’est pas forcément gai, se rendre utile, avoir un métier intéressant", expliquait-il en 2004. Le soldat avait rejoint le Mali il y a trois mois pour lutter contre la résurgence de foyers jihadistes. La France compte aujourd’hui 1 400 hommes au Mali renforce son dispositif dans le Nord du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT