VIDEO. Qui sont les hommes du RAID et du GIGN ?

Le RAID et le GIGN ont pour la première fois travaillé ensemble pour arrêter les frères Kouachi et Amédy Coulibaly. Retour sur l'élite de la police et de la gendarmerie. 

France 2
Les 7 et 10 janvier derniers, le GIGN et le RAID ont mené pour la première fois des opérations communes. A Dammartin et Paris, ils étaient face aux terroristes. Une étape historique.
Ces deux troupes d'élite de cultures différentes ont appris à travailler ensemble. En avril et juin 2008, les premiers entrainements conjoints débutent entre policiers du Raid et gendarmes du GIGN.
 "Voilà une situation de configuration qui dépasse par définition les capacités d'emploi de nos deux unités prises séparément", explique Amaury De Hauteclocque, ancien patron du RAID de 2007 à 2013.
 
Des interventions risquées
 
Les hommes du RAID et du GIGN sont connus pour leurs interventions risquées. Comme le 26 décembre 1994 à l'aéroport de Marseille Marignane. 220 passagers d'un avion d'Air France sont pris en otages par des terroristes algériens. Le GIGN donne l'assaut et tue les quatre terroristes sans tuer les passagers. En mars 2012 ce sont les hommes du RAID qui mettent fin au cauchemar de Toulouse. Ils donnent l'assaut au bout de 30 heures de siège et abattent le terroriste, Mohamed Merah.
Depuis sa création, le GIGN a perdu onze hommes en interventions ou en entraînements. Au RAID, trois policiers sont tombés dans l'exercice de leurs fonctions.
Le JT
Les autres sujets du JT
Lilian Lepère, escorté par les hommes du GIGN après l\'assaut sur l\'imprimerie de Dammartin-en-Goële, vendredi 9 janvier. 
Lilian Lepère, escorté par les hommes du GIGN après l'assaut sur l'imprimerie de Dammartin-en-Goële, vendredi 9 janvier.  ( FRANCE 2)