VIDEO. Moussa Coulibaly évoque sa haine de la France

L'enquête sur l'agression des trois militaires à Nice s'accélère. On en sait désormais un peu plus sur les motivations de Moussa Coulibaly, comme le rapporte France 2.

France 2

Au cours de sa garde à vue, qui pourrait durer jusqu'à 96 heures, Moussa Coulibaly, qui a agressé trois policiers mardi, a évoqué sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs. Jusqu'ici silencieux, il a finalement livré quelques informations. 

D'ici la fin de sa garde à vue, les enquêteurs vont tenter de savoir si l'homme était en relation avec d'autres djihadistes. A Nice, ou en région parisienne, où il devrait être transféré jeudi après-midi dans les locaux de la DGSI, à Levallois-Perret.

Sous surveillance


Le renseignement français connaissait Moussa Coulibaly. Lorsqu'il quitte Ajaccio la semaine dernière pour rallier Istanbul, la DGSI demande à la police turque de le renvoyer en France. Il est reconduit à Rome, puis à Nice où il est placé sous surveillance.

Une filature qui s'est terminée une heure à peine avant que l'homme s'en prenne aux trois militaires postés devant le centre communautaire juif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le passeport de Moussa Coulibaly, photographié par les autorités turques.
Le passeport de Moussa Coulibaly, photographié par les autorités turques. (TURKISH PRIME MINISTER'S OFFICE / AFP)